Un livre, ce sont aussi des collaborations

Salut les Louloutes et les Loulous, Bien que l’écriture soit souvent un travail solitaire, après que l’orage d’inspiration soit passé et que les mots ont été couché ou plutôt, tapoté sur le clavier, il y a tout le travail (le plus gros, les auteurs me comprendront) d’après. Celui qui franchement, ne nous emballe pas plusLire la suite « Un livre, ce sont aussi des collaborations »

Aimer autant qu’on peut

Parce qu’il n’y a pas d’époque, pas d’âge, pas de sexe spécifique, pas de grade militaire ou de position sociale, pas de religion, de culture, de nationalité ou je ne sais quelle autre désignation mettant les hommes et les femmes que nous sommes, plus ici qu’ailleurs ; plus à même d’aimer ou être aimer… IlLire la suite « Aimer autant qu’on peut »

Deux versions pour le roman « À mon Autre »

J’écoute, je lis et j’entends…. Cela pourrait se résumer à ça, et à croire que j’ai deviné ce que les lectrices et lecteurs pensent ou souhaitent, j’avais déjà scindé ce roman en deux versions. L’une érotique avec en complément le dernier manuscrit écrit par Nathan et que lui lisent son ami, ainsi que quelques personnesLire la suite « Deux versions pour le roman « À mon Autre » »

Book Trailer – Les Oubliés- 1945

Après plus de deux ans de recherches voici enfin terminé ce livre que je peaufine depuis plus long temps encore, afin de rendre hommage du mieux possible à tous ces hommes et ces femmes déportés à cause de leur orientation sexuelle. Résumé : Durant la 2ème guerre mondiale, de nombreux homosexuels sont déportés dans desLire la suite « Book Trailer – Les Oubliés- 1945 »

Extrait inédit du roman choc « Les Oubliés-1945 »

Anna inspire profondément en se tenant au bois d’un lit. Elle a de la peine à cacher son désarroi après un tel souvenir. Elle doit reprendre son souffle sans que Klaus réalise quoi que ce soit. Elle ne veut pas qu’il devine ce malaise. Elle se tient les reins avec ses deux mains, se redresseLire la suite « Extrait inédit du roman choc « Les Oubliés-1945 » »

Son continent

Lorsqu’il me dit que je suis son continent, il ne me fait pas que des compliments. Il ne relate pas que de belles plaines ou s’y languir, des savanes humides et chaudes, des parfums sucrés et des jardins pleins de sérénité. Lorsqu’il me dit être son continent, il veut aussi parler de précipices et d’abîmes,Lire la suite « Son continent »

Un baiser

Tes lèvres sont comme des pétales de fleurs. Un contact sensuel qui nous transporte dans d’autres mondes… qui nous promets la tendresse, voire des caresses. Qui nous émeut au point de nous sentir défaillir… Parce que lorsque tu déposes un baiser sur ma joue ou sur ma bouche, tu y mets tes espoirs quant àLire la suite « Un baiser »

Écrire des livres…pour divertir mais aussi s’engager

On écrit des livres pour soi bien sûr. Il serait hypocrite de dire le contraire à mon avis. En tous les cas, en tant qu’auteur, on écrit sans doute ce que l’on aimerait lire. Ou quelque chose de similaire. Mais on écrit aussi et beaucoup pour les autres. Même si c’est plus une reconnaissance queLire la suite « Écrire des livres…pour divertir mais aussi s’engager »

Parole au Héros : Jérémie Latendresse du roman « Yukon lorsque l’instinct embrasse le destin »

Jérémie, héros du roman : Yukon lorsque l’instinct embrasse le destin Bonjour, Jérémie, quel est ton état d’esprit actuel ? Je suis plus excité que jamais. La version papier de notre histoire est déjà sortie et l’ebook arrive à la Saint-Valentin et d’après Tom, les lecteurs sont au rendez-vous… Peux-tu te présenter en quelques mots ? Je m’appelleLire la suite « Parole au Héros : Jérémie Latendresse du roman « Yukon lorsque l’instinct embrasse le destin » »

Publication de la nouvelle « Be My Bear »

Le voici le voilà. Mon bébé pousse son cri ce matin à 0.01 heures et vous invite à le découvrir, l’aimer, l’interroger et le scruter… Laissez-vous tenter par le destin hors norme et je pèse mes mots, de ces deux gay lurons, bears à leurs heures et bien dans leur tête…Mais que de chemin pourLire la suite « Publication de la nouvelle « Be My Bear » »