Extrait inédit du 3ème tome de Yukon « Christopher, ou l’art de réparer les vivants »

YUKON – Christopher, ou l’art de réparer les vivants

« — Tu veux en venir où avec ça ? demande Chris, d’un ton posé.

— Nulle part ! se défend Jérémie, en lavant à nouveau les légumes pour les placer dans un bol. Enfin…revient-il à ce qui le tracasse, j’ai l’impression qu’on l’a un peu oublié dans cette histoire. Qu’on a cru que parce qu’il était jeune, il était préservé. Mais il n’en est rien. Il a autant morflé que toi, tu sais ! Et je crains que tous ses excès soient le résultat de cette souffrance qu’on a tous un peu ignorée.

Christopher réfléchit, se disant que ce n’est pas tout faux. Comme si cette insouciance enfantine le privait des mêmes ressentis qu’eux. À croire que cette cape d’innocence lui permettait de ne pas ressentir la souffrance qu’il a pourtant bien dû éprouver en lui. Comme eux. Comme tout le monde dans cette histoire. Chris est juste surpris de le réaliser seulement maintenant.

— Il est si différent de toi ! renchérit Jem, d’un sourire questionneur.

— Encore heureux… t’imagines, deux fils comme moi.

— Chris ! le reprend-il en souriant. Tu sais ce que j’ai voulu dire. Il est si insouciant ! Il semble se moquer de tout depuis deux ans. Des gens, du lycée, du sport… il a de la chance d’avoir de la facilité en tout, c’est ce qui le sauve. Tandis que toi t’es si sérieux par moment. Tu devrais prendre exemple sur James et lui sur toi, ça ferait une bonne moyenne. Un bon équilibre.

Christopher sourit et se frotte le menton en gobant un autre bonbon. Jérémie les enlève du bar et pose un verre d’eau à la place.

— T’as rien de plus fort ?

— Genre coca ?

— Genre bière, as all !

Jérémie pouffe de rire, se tourne vers le frigo, sort une bière et la décapsule pour la lui donner. Il en ouvre une autre pour lui, la fait teinter à celle de Chris et boit une gorgée fraîche qui lui fait du bien.

— Et tu ne m’appelles plus jamais « trou duc » c’est clair ! Même en anglais ! le sermonne-t-il, en reprenant la préparation de son repas.

— C’était pour rire ! se défend Chris, un peu mal à l’aise.

— Je sais bien, moi aussi ! Tu vois, c’est ça que je disais. James assumerait dans une situation comme ça. Il m’aurait fait marcher un moment encore.

— C’est ça ! Tu veux en venir où exactement avec ça ?

— Je… hésite-t-il un instant. J’ai parfois l’impression que t’es presque trop droit dans tes baskets, Chris.

— Arrête avec ça. Ça veut dire quoi d’ailleurs être trop droit dans ses baskets ? Tu vas bientôt me dire d’être un peu plus Bad Boy. Me reprocher d’avoir la tête sur les épaules…

— Ben… parfois…

— Va te faire foutre, Jem !

— Avec plaisir, Chris… Encore faut-il trouver un caribou potable dans le coin. Y a rien de consommable en ville, je peux te l’assurer.

— T’es vraiment…

Jérémie lui montre son majeur et lui fait signe de se taire et de boire sa bière tandis qu’il pèle des oignons pour les couper en fines rondelles avec dextérité. Sans pleurer.« 

Photo de Sebastian Arie Voortman sur Pexels.com

En attendant YUKON 3, profitez de mon dernier bébé au prix #promo jusqu’à la fin de l’année. Profitez-en c’est Noël… À découvrir ici : 

Laissez-vous emmener par Camille, un jeune homme qui n’est pas franchement précoce mais qui veut que sa première fois soit à la hauteur de ses attentes… 
Et si son péché mignon l’avait amené à rencontrer l’homme de sa vie ? Sa passion pour les macarons vont le faire choisir une enseigne plutôt qu’une autre… 

Publication le 23 décembre 2022

En précommande en version e-book au prix promo  ou gratuitement dans la bibliothèque :  

Pour vivre une magnifique romance dans une nature intacte, une histoire d’hommes au pays des ours, laissez-vous tenter par ce roman qui on peut le dire, est déjà un succès depuis sa parution…

https://www.amazon.fr/gp/product/B08NF9JLLK/ref=dbs_a_def_rwt_hsch_vapi_tkin_p1_i5

Publié par tomhuxleyauteur

Enfant, j'imaginais déjà des histoires pleines de personnages hauts en couleurs, que je racontais à tous ceux qui croisaient ma route. Depuis lors, j'ai fait évoluer mes récits, les rendant plus complexes, et les partageant ainsi avec un public plus large. En tant que narrateur, je tire profit de mon imagination et mon sens créatif pour raconter des histoires captivantes et divertissantes. C'est tout naturellement que je me suis porté vers l'érotisme et la sensualité. Sans tomber dans la vulgarité je préfère la poésie plutôt que d'être trop explicite. Même si de nombreuses scènes torrides vous feront à n'en pas douter, avoir des sueurs. Je décris les désirs sexuels comme des personnages à part entière et je les laisse évoluer au gré des situations.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :