Nouvel extrait inédit du roman « Les Tontons Fringants »

Hey, il est temps de vous faire découvrir un long extrait inédit de ce roman à venir… Je n’en dis pas plus, la teneur du contenu est à l’image de ce qui vous attend!!!!

EXTRAIT INÉDIT

Il plonge sur la table de nuit où se trouve son paquet de cigarettes, en allume une et aspire une bouffée de nicotine en faisant une grimace à la photo de Wil, encadrée et posée juste devant lui. Un petit miroir et quelques restes de cocaïne lui rappellent soudain cette soirée mémorable dont il n’arrive plus à se souvenir dans les détails. Songeur, le regard vide et ailleurs, il se ronge un ongle avant d’écraser son mégot dans un cendrier qu’il attrape d’un grand geste. Un sursaut le fait décoller de son matelas lorsqu’une ombre se jette sur son lit.

— Ah ! Fais chier, Boris ! Tu ne pourrais pas avertir avant de me sauter dessus comme ça ? lance-t-il à son gros chat. Il est où l’autre ? Il s’est barré ? l’interroge-t-il, en secouant la tête et en soupirant, sous le regard perçant du félin piétinant son duvet et ronronnant comme un camion.

Il se gratte la tignasse, en regardant tout autour de lui comme s’il découvrait pour la première fois son appartement. Il secoue la tête en marmonnant quelques injures à qui veut être preneur, et sort de son navire à rêves, d’un pas chancelant et titubant. Il va allumer la cafetière, ouvre plusieurs armoires avant d’y trouver le café et le sucre qu’il pose sur la place de travail, prépare le breuvage du matin sans aucun enthousiasme et fait le tour du propriétaire pour être certain que personne n’a pris pension chez lui.

De retour à la cuisine, il se verse un café, le boit d’un trait en s’approchant des post its collés sur son frigo. Il croit s’étrangler lorsque son regard se heurte à une écriture qu’il ne connaît pas : « Merci pour ce délicieux moment ! T’es aussi chaud que je l’imaginais, je te mords les fesses ! Je t’appelle pour fixer la date de ton expo, Kyle, ton croco ».

Non seulement il n’a plus aucun doute à propos de cette soirée, ce dont il se passerait volontiers, mais en plus, il apprend qu’il a dit oui pour une exposition dont il ne se souvient absolument plus de la teneur.

Il se mord la lèvre inférieure, ouvre le frigo, attrape le jus d’orange et laisse se refermer la porte du réfrigérateur en un geste brusque. Il colle le berlingot frais contre sa tête et sa poitrine en espérant se réveiller de ce cauchemar, mais il réalise qu’il ne rêve pas, lorsqu’il tombe sur le petit mot que lui avait collé Wil avant de le quitter lors de leur dernière dispute. « Besoin de toi, Ethy. Je t’aime ! » dit le mot.

— Enfoiré ! rage-t-il, en arrachant le billet du frigo pour aller le jeter dans le broyeur de l’évier qu’il laisse tourner de longues minutes pour au moins être certain de le faire disparaître. Mais même en purée, même liquide, les sentiments qu’il éprouve à l’égard de son camionneur de malheur ne peuvent être réfutés et ne pourraient décidément jamais disparaître aussi facilement qu’il l’imagine.

Précommandez ce prochain roman au prix promo. Publication ebook et papier le 2 juillet 2021. :

Publié par tomhuxleyauteur

Enfant, j'imaginais déjà des histoires pleines de personnages hauts en couleurs, que je racontais à tous ceux qui croisaient ma route. Depuis lors, j'ai fait évoluer mes récits, les rendant plus complexes, et les partageant ainsi avec un public plus large. En tant que narrateur, je tire profit de mon imagination et mon sens créatif pour raconter des histoires captivantes et divertissantes. C'est tout naturellement que je me suis porté vers l'érotisme et la sensualité. Sans tomber dans la vulgarité je préfère la poésie plutôt que d'être trop explicite. Même si de nombreuses scènes torrides vous feront à n'en pas douter, avoir des sueurs. Je décris les désirs sexuels comme des personnages à part entière et je les laisse évoluer au gré des situations.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :