Un vrai mec…

Le charme plutôt que la beauté

Voici un homme vrai. Mais c’est quoi un vrai homme ? Est-ce une gueule de voyou ou d’éphèbe ? Sont-ce des abdos taillés aux amphétamines ? Des biceps sculptés à coups de cuillérées de stéroïdes ? Un torse savamment développé par une chirurgie esthétique des plus pointue ? Ou est-ce une image de ce qu’on aspire de l’homme ?

Qué misère… Dites-vous les Loulous qu’un corps pareil, ce n’est pas un petit jogging et trois longueurs de piscine qui vous le permettront ! Oh que non ! Il vous faudra suer mes mignons, il vous faudra en baver pour en arriver là et surtout et envers et contre tout… il vous aura fallu vous priver de bien des choses pour ressembler à ce genre d’éphèbe, qui reste, saluons tout de même l’exploit et ne soyons pas trop jaloux, fort joli à l’œil….

Mais est-ce à dire que  tout est musclé ? Je veux dire par là, et vous voyez où je veux en venir sans doute… ne sommes-nous pas à ziziland : est-ce que dans la culotte d’un tel taureau, tout y est après tant d’efforts et de thérapies en tous genres, car comment appeler cela autrement…


Cela confère-t-il un zizi exceptionnel ou alors tout se déglingue-t-il une fois la culotte sur les pantalons et la quéquette voguant au vent… Ne risquons-nous pas d’être déçus, face à une telle masse de perfection et de dureté, si par malheur, ce genre de garçon ne promettait pas toutes nos attentes ?

 
Attention, je ne parle pas de ce garçon en particulier, mais de ce genre d’apollon…

Personnellement, je les préfère un peu moins bandants et ne pas m’époumoner lorsque j’ouvre la braguette du charmant et tout mignon Julon que je viens de me ramener à la maison pour m’amuser avec. Je suis pour le charme plus que pour la perfection, le sourire, plus que des êtres imbus de leur image, car on ne peut que l’être lorsqu’on en arrive là…


Bon, je ne dis pas que je ne croquerais pas un loulou comme lui comme encas, mais nous voient-ils, ce genre de gars ? Ou vivent-ils dans narcissland et ses merveilles ? Je vous laisse répondre à ce grand point d’interrogation et faire vos expériences…

Je vous laisse sur cette dernière réflexion.

Puisque vous êtes ici, découvrez cette belle histoire de garçons qui semble toujours beaucoup plaire aux lectrices et lecteurs et bien d’autres publications sur ma page :

Publié par tomhuxleyauteur

Enfant, j'imaginais déjà des histoires pleines de personnages hauts en couleurs, que je racontais à tous ceux qui croisaient ma route. Depuis lors, j'ai fait évoluer mes récits, les rendant plus complexes, et les partageant ainsi avec un public plus large. En tant que narrateur, je tire profit de mon imagination et mon sens créatif pour raconter des histoires captivantes et divertissantes. C'est tout naturellement que je me suis porté vers l'érotisme et la sensualité. Sans tomber dans la vulgarité je préfère la poésie plutôt que d'être trop explicite. Même si de nombreuses scènes torrides vous feront à n'en pas douter, avoir des sueurs. Je décris les désirs sexuels comme des personnages à part entière et je les laisse évoluer au gré des situations.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :