MARCO DE SALEEM HADDAD

Le court

Marco ne vient pas de Barcelone comme il le laisse prétendre, mais de Syrie. Son client repère immédiatement ses origines arabes et n’hésite pas à parler avec lui dans cette langue puisqu’il est lui-même Libanais.

Je vous laisse déguster ce court qui va au rythme des respirations des deux comédiens. Un moment de tendresse surtout, décrivant les difficultés qu’un migrant peut rencontrer sur sol européens, ici à Londres.

J’ai beaucoup aimé pour ma part. Cela reflète l’arrachement à ses racines, la douleur de perdre ses proches sans vraiment savoir si l’on va les revoir un jour, la culpabilité.

Puisque vous êtes ici, découvrez une belle histoire de garçons grâce à mon dernier roman qui semble beaucoup plaire aux lectrices et lecteurs :

Publié par tomhuxleyauteur

Enfant, j'imaginais déjà des histoires pleines de personnages hauts en couleurs, que je racontais à tous ceux qui croisaient ma route. Depuis lors, j'ai fait évoluer mes récits, les rendant plus complexes, et les partageant ainsi avec un public plus large. En tant que narrateur, je tire profit de mon imagination et mon sens créatif pour raconter des histoires captivantes et divertissantes. C'est tout naturellement que je me suis porté vers l'érotisme et la sensualité. Sans tomber dans la vulgarité je préfère la poésie plutôt que d'être trop explicite. Même si de nombreuses scènes torrides vous feront à n'en pas douter, avoir des sueurs. Je décris les désirs sexuels comme des personnages à part entière et je les laisse évoluer au gré des situations.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :