Il n’ y a pas de hasard

Quoi de mieux qu’un commentaire constructif pour rebondir sur un sujet relevé par un lecteur. Une lectrice en l’occurrence et que je me permets de mettre en avant. Car à la base, ça devrait servir à ça… Un échange sain et riche, une vision peut-être opposée mais pleine d’ouverture d’esprit. Bref ! Voici le sujet dont j’aimerais m’entretenir avec vous ce samedi matin et relevé par E. B dans son com. pour la nouvelle Seuls au Monde : « Je suis convaincue que le hasard n’existe pas, la vie n’est faite que de coïncidences et de rencontres qui nous montrent le chemin à parcourir »…… Je m’arrête ici pour ce qui nous concerne.

J’ai été ravi de lire cette phrase, que dis-je, comblé de pouvoir la décrypter. Car si ce n’est pas le sujet principal, j’y fait allusion dans cette nouvelle pour la simple et bonne raison que cela m’arriva et m’arrive encore aujourd’hui…. Je pense pour ma part, que les gens se retrouvent dans leurs valeurs et leur façon de voir le monde et de vivre leur vie. Sur ce point, l’expérience jusqu’ici me l’a démontré. J’ai la chance d’être à mes heures un « nomade » mais je ne suis pas là pour parler de moi, ceci dit, je fais bcp de rencontres. Un peu moins aujourd’hui, je dois bien l’avouer, les gens ayant de plus en plus peur les uns des autres. Et c’est bien dommage. Mais pour les autres, tous les autres et il y en a encore, faites-moi confiance, si certaines d’entre-elles semblèrent le fruit du hasard je n’y ai jamais vraiment cru. Pourtant tout le laissait supposer alors qu’en y réfléchissant bien, bien des éléments de l’existence rendirent possibles ces rencontres. Comme des pièces de puzzle qu’on aurait emmagasiné durant des années pour les rassembler un jour précis et pouvoir contempler notre œuvre. Notre belle rencontre en l’occurrence, bien que ce puisse être aussi, une mauvaise rencontre. Je ne sais pas vous, mais je crois en certains pouvoirs que nous avons. Des pouvoirs, certes pas aussi puissants que nos super héros, mais des pouvoirs quand-même. Des espèces de dons ou je ne sais comment les appeler. Capables de nous donner en un endroit et à un moment précis, ce dont on a besoin. Des fois, sans qu’on s’y attende car pour permettre d’émanciper ce don, il faut des fois baisser sa garde et je pèse mes mots. Je sais de quoi je parle…

C’est lorsque je m’y attendais le moins que j’ai rencontré les personnes les plus importantes de ma vie et je reste ouvert à de futures belles rencontres. Car il faut l’être. On m’a dit quelque fois : Mais comment tu fais p’tite tête ? Moi, des trucs pareils ça ne m’arrive jamais et ça ne m’arrivera jamais. Peut-être que le problème réside en cela justement : croire ou ne pas croire aux possibles. Ne pas fermer la porte et rester à l’écoute ; malgré les déboires, malgré les déceptions, car comme les feuilles d’automne, tous ces « petits hasards » pouvant changer notre vie sont tributaires d’une météo et de vents propices. Laissez donc les courants les emporter jusqu’à vous et ne vous détournez pas d’eux s’ils devaient vous effrayer, car tout à une raison d’être.

Ce que j’écris ici, le temps que vous allez prendre pour lire ce com., l’attention que vous allez y allouer pour y songer dans votre coin et pourquoi pas, vous rendre compte que cela n’est pas tout faux… Belle journée à toutes et tous….

https://www.amazon.fr/gp/product/B08DRN5DGB/ref=dbs_a_def_rwt_hsch_vapi_taft_p1_i5

Publié par tomhuxleyauteur

Enfant, j'imaginais déjà des histoires pleines de personnages hauts en couleurs, que je racontais à tous ceux qui croisaient ma route. Depuis lors, j'ai fait évoluer mes récits, les rendant plus complexes, et les partageant ainsi avec un public plus large. En tant que narrateur, je tire profit de mon imagination et mon sens créatif pour raconter des histoires captivantes et divertissantes. C'est tout naturellement que je me suis porté vers l'érotisme et la sensualité. Sans tomber dans la vulgarité je préfère la poésie plutôt que d'être trop explicite. Même si de nombreuses scènes torrides vous feront à n'en pas douter, avoir des sueurs. Je décris les désirs sexuels comme des personnages à part entière et je les laisse évoluer au gré des situations.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :