Comment annoncer son homosexualité ?

Eh oui, les Loulous, comment annoncer aux gens qu’on aime, qui partagent notre quotidien, qui nous ont vu grandir et torcher ce que vous savez, qu’on préfère les garçons plutôt que les filles ?

Voilà bien l’acte de votre vie qui sera le plus difficile, selon le milieu dans lequel vous êtes arrivés avec votre zizi.

Alors que certains parents font preuve d’une tolérance exemplaire, mais rare, je le confirme, d’autres se voient empêtrés dans une éducation et des principes ou accepter qu’un Loulou s’encanaille avec un autre Loulou leur paraît inconcevable, voire dégoutant. Et ce, même si le papa en question s’est branlé du temps de sa jeunesse, avec son meilleur ami d’enfance, les longues soirées d’été…

Mais on le sait depuis le temps, cela ne veut pas forcément dire que l’on est gay, mais cela peut donner au moins un peu plus de réflexion et d’entregent au papa concerné.

Bref ! Alors ! Comment s’y prendre pour éviter les drames ? Pour ne pas trop choquer ?

Y a-t-il une manière plus facile qu’une autre ? Un moyen sûr pour que tout se passe bien et sans trop d’effusion de larmes ?

Et bien je crains que j’aille vous décevoir les Loulous, car il n’y a aucune panacée, aucune pilule nous faisant dire les mots justes en ce moment si important et permettant aux parents d’avoir les réactions attendues.

N’oubliez pas que tout ceci repose sur l’émotionnel et tout ce qui touche à l’émotionnel, est teinté d’improvisation sans pareil et le plus souvent, inattendue.

Vous pourrez avoir un père bourru qui fond en larmes et vous prend dans ses bras et un autre qu’on croyait moderne et qui ne veut plus vous parler durant quelques jours voire plus longtemps ; dans l’extrême, un père ou des parents qui vous chassent de la maison. Une mère en larmes qui se demande ce qu’elle a fait de faux ou une autre qui se réjouit de connaître votre petit ami.

Il y aura ceux qui auront honte de le dire ou ne pourront cacher la crainte d’entendre les ragots du voisinage. D’autres qui en feront presque une fierté voire un cheval de bataille voué à la tolérance au sens large. Pourquoi pas un hymne à la différence.

Toutes sortes de réactions, autant de couleurs qu’une palette de peintre peut arborer s’offrent à une telle annonce, car ceci n’est pas rien, dans une société où l’on a tant de schémas de vie et où l’on doit tant rendre des comptes à une éducation soi-disant exemplaire.

Alors…je ne vous donne guère de conseil les Loulous ici. Et comment le pourrais-je, ne vivant ce que vous vivez.

Mais ayant passé par là, je peux affirmer que ce n’est pas forcément facile, mais que pour la plupart d’entre les Loulous l’ayant fait, cela reste le plus grand soulagement jamais ressenti.

Alors, quoi qu’il se passe, quels qu’en soient les risques, dites-vous que ça vous soulagera, et que si vous avez des parents aimants, votre préférence sexuelle n’aura pas la moindre conséquence sur l’amour qu’ils vous portent. 

N’oubliez pas d’en parler en premier lieu, à vos amis, et pourquoi pas de leur demander de vous aider, ça peut le faire…

Dites-vous que ce n’est pas parce qu’on vit en 2020 que c’est plus facile, car le problème va au-delà de l’éducation que vos parents auront reçue, c’est génétique. Homme + femme = bébé = vie normale. Mais qu’est-ce qui est normal je vous le demande ?

Les années 2000, si elles paraissent plus ouvertes en la matière, ne permettent pas encore, d’aborder le sujet avec légèreté dans nombre de familles. Mais qu’à cela ne tienne, vous trouverez votre chemin.

Alors, écoutez votre cœur, soyez sincère, et n’oubliez pas que si l’on vous aime, ce sera en entier, incluant ce petit détail vous faisant plus apprécier les poils des cuisses des garçons que les jambes épilées des filles…

Soyez forts, même s’il vous semblera être seul au monde ce jour-là, dites-vous que c’est dès ce même jour, que le monde prendra toutes ses couleurs ; que vous pourrez en apprécier toutes ses saveurs…

Publié par tomhuxleyauteur

Enfant, j'imaginais déjà des histoires pleines de personnages hauts en couleurs, que je racontais à tous ceux qui croisaient ma route. Depuis lors, j'ai fait évoluer mes récits, les rendant plus complexes, et les partageant ainsi avec un public plus large. En tant que narrateur, je tire profit de mon imagination et mon sens créatif pour raconter des histoires captivantes et divertissantes. C'est tout naturellement que je me suis porté vers l'érotisme et la sensualité. Sans tomber dans la vulgarité je préfère la poésie plutôt que d'être trop explicite. Même si de nombreuses scènes torrides vous feront à n'en pas douter, avoir des sueurs. Je décris les désirs sexuels comme des personnages à part entière et je les laisse évoluer au gré des situations.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :