Les délires du Docteur Kiki Lanouille

Question de dardduff où lorsqu’on ressent de la douleur en se faisant pénétrer par son petit ami…

Docteur Lanouille, je viens de découvrir le mal de cul. En effet, je suis avec un gars depuis deux jours, et je n’ai rien vu arriver lorsqu’il m’a pénétré. Heureusement pour moi, il avait mis une capote, mais qu’est-ce que j’ai eu mal. Est-ce normal ? Un gay ne devrait-il pas ressentir du plaisir lorsqu’il se fait prendre ?

Zizi dardduff

Merci, ô à toi beau zizigrillon !

Image by André Santana AndreMS from Pixabay

Tout comme une femme, il faut bien se mettre dans son crâne de piaf, que se faire mettre, et parlons franchement et sans langue de bois, n’est pas forcément la chose la plus merveilleuse qui puisse arriver à tous pédés. Et comme les filles avec qui il vaut mieux y aller mollo la première fois, il en est de même pour les garçons, d’autant plus que cet orifice-là est bien plus petit que l’antre de Venus. Aussi, si tu tombes sur un gars qui est un peu sensé, il va déjà en discuter avant, puis, vous allez y aller tout doux afin de ne pas blesser l’autre, car on peut blesser…

Je te conseille vivement de lire le livre qui s’annonce en octobre de Tom Huxley « Sexe Thérapie », tu vas trouver bien des réponses à tes questions…

Maintenant pour ce qui est d’être normal ou pas parce qu’on ne ressent pas ou que l’on éprouve très peu ou aucun plaisir lorsqu’on se fait prendre, je peux juste te dire ceci : pas tous les hommes sont réceptifs du cul. Et oui, et pas tous les mecs trouvent que de se faire sucer est si extraordinaire. Bon, j’admets que ce n’est pas le bon exemple et que la plus grande majorité des mâles adorent ça, excepté les ultra-cathos et encore… Mais une chose est sûre, ce mignon petit orifice n’est pas érogène pour tous. Certains grimperaient les rideaux rien qu’en sentant un coup de langue entre leurs fesses. D’autres rien du tout ou à peine. Alors, et bien que ça semble assez nouveau pour toi, et pour rester dans les grandes lignes, dis-toi que c’est peut-être un peu tôt pour dire que tu n’aimes pas çà. Que tu n’as pas fait la chose avec la bonne personne. T’a-t-elle seulement préparé ton joli petit orifice ? T’a-t-elle léché, pénétré avec du gel ou la salive d’un doigt avant d’y mettre son joli zizi ? Si ce n’est pas le cas, dis-toi que s’il y ait allé fort, ça ne pouvait qu’être douloureux. Ce terrain de jeu est délicat, il demande de l’attention et de la bienveillance. Mais si dans quelques rapports plus tard avec d’autres Loulous tu ne ressens toujours que de la douleur, il est bien clair, que ton anus n’est pas forcément réceptif aux guiliguilis que tente de lui procurer le zizi de ton amant. Et dans ce cas précis, tu auras mille autres façons et positions qui s’offriront à vous pour combler vos besoins de sensations fortes. Ce n’est pas une catastrophe. Pas la fin du monde. Et vous pouvez toujours avoir recours au massage tantrique, qui peut être très efficace pour mettre en jambes certains secteurs du corps, comme ta magnifique petite olive.

Cet article vous a plu ???? N’hésitez pas à faire comme Zizi puceau et à poser votre question. Je vous rappelle ici que nous sommes dans l’absurde et l’humour tout en traitant de sujets questionneurs, sérieux ou un peu moins sérieux, voire drôles, afin de parler de tout ce qui touche à nos zizis avec légèreté. Vous pouvez nourrir d’ores et déjà poser vos questions délirantes ou sérieuses, le docteur Kiki Lanouille tentera de vous donner une réponse folle ou sérieuse et la publiera. Abonnez-vous à ma newsletter pour être au courant des publications de ce blog.

Pour plus d’histoire de zizis, réjouissez-vous et découvrez mon dernier roman ainsi que mes nombreux ouvrages d’histoires d’hommes parues :

Publié par tomhuxleyauteur

Enfant, j'imaginais déjà des histoires pleines de personnages hauts en couleurs, que je racontais à tous ceux qui croisaient ma route. Depuis lors, j'ai fait évoluer mes récits, les rendant plus complexes, et les partageant ainsi avec un public plus large. En tant que narrateur, je tire profit de mon imagination et mon sens créatif pour raconter des histoires captivantes et divertissantes. C'est tout naturellement que je me suis porté vers l'érotisme et la sensualité. Sans tomber dans la vulgarité je préfère la poésie plutôt que d'être trop explicite. Même si de nombreuses scènes torrides vous feront à n'en pas douter, avoir des sueurs. Je décris les désirs sexuels comme des personnages à part entière et je les laisse évoluer au gré des situations.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :