Forcer les gens à ne pas être homophobes les rendent-ils vraiment gay friendly ?

Je pense pour ma part que nous faisons fausse route à obliger les gens d’aimer un tel ou un tel. On ne peut pas aller contre la nature humaine. Si c’était possible, ça se saurait. Interdire certains mots, c’est bien dans les cours d’école, mais pour le reste, est-ce donc aussi efficace que ce que les instances escomptaient ou au contraire cela exacerbe-t-il les ressentiments ? N’est-ce pas trop stigmatisant pour les gays lorsque des médias se focalisent sur tel ou tel cas ?

N’oublions jamais que braver les interdits est une discipline que le genre humain adore particulièrement. Que s’attaquer à des minorités à toujours été l’apanage de l’homme depuis qu’il est homme. Avec même beaucoup de cruauté, suivant les cas de figure. Je ne dis pas qu’il faut se résigner. En tant que gay, je serais mal placé pour parler ainsi. Mais de mon côté, j’arrive à faire abstraction et dédramatise certains mots. Je rappelle juste pour info et peut-être y en a-t-il qui ne le savent pas, que des mots aussi virulents que pédé ont été utilisés par la communauté à une certaine époque pour contrecarrer justement les insultes et s’en moquer. Le fait que ce soit les gays qui les aient utilisés en a déstabilisé plus d’un. Mais nous ne sommes plus à cette époque. L’insulte homophobe n’est pas qu’ancrée dans les cours de récré, il ne faut pas l’oublier. Certaines insultes semblent lancées plus intentionnellement et avec un vrai plaisir de détruire l’autre.

Les gays étaient-ils et sont-ils encore d’ailleurs mieux protégés en appliquant tout simplement l’adage : pour vivre heureux, vivons cachés ?

Le fait de condamner une insulte homophobe ne met-il pas encore plus l’accent sur la sexualité des gays, bien malgré eux et ne demandant qu’à vivre heureux ?

Car finalement, c’est cela et toutes les images qu’on s’en fait qui dérangent avant tout. Voir deux garçons se serrer dans les bras ou se taper les fesses lors d’un match n’a jamais dérangé personne, bien au contraire. Mais deux garçons se donnant de la tendresse ouvertement, ça, c’est une autre histoire. Peut-être est-ce pour cette raison que les gars ont toujours été plus combatifs et virulents pour défendre leurs droits d’aimer qui ils veulent. Car quoi qu’ils en disent, ils font partie de la meute et connaissent fort bien les codes et les ficelles.

Ce n’est pas en instaurant des lois, même si c’est très bien, qu’on règlera vraiment le problème, que l’on changera les mentalités. L’insulte homophobe n’est pas qu’ancrée dans les cours de récré, il ne faut pas l’oublier.

Tout est toujours question d’éducation et de prévention. Ce dont les gouvernements, quels qu’ils soient ne veulent vraiment entendre parler. Peut-être que la tâche est trop complexe et ardue dans une société multiculturelle aussi variée que celle dans laquelle nous vivons. Les heurts et les conflits ne peuvent qu’avoir lieu en fonction, et il est bien de le souligner tout de même ici, également à cause des croyances de chacun.

C’est à la source qu’il faut régler le problème, et non coller des pansements avec des lois bancales que la plupart des gays n’osent actionner de peur d’être moqués ou tout simplement montrés du doigt encore plus qu’ils ne le sont déjà. Et même si ça va déjà beaucoup mieux aujourd’hui.

Mais pour revenir à nos moutons et le fait de forcer les gens à ne pas vomir leurs insanités homophobes, je reste convaincu qu’on ne peut changer les gens.

C’est un peu comme si nous voulions redresser un arbre en y plaçant un tuteur, mais cela risque fort de ne pas être assez efficace. Bien enraciné dans la terre de ses convictions et d’une éducation patriarcale aux codes masculins spécifiques et machistes, c’est lorsqu’ils sont des arbrisseaux qu’il faut mettre le bon tuteur et non après. Toutes les bonnes intentions y compris les lois les plus strictes ne serviront guère tout comme pour les violences conjugales d’ailleurs, si l’on ne va pas à la source du problème.

Et cela ne va en tous les cas pas rendre les gens plus gay friendly. On peut le voir ici et là. Rien que le fait qu’on protège une minorité dérange. Si seulement chacun d’entre nous arrivait à se départir de tous ces symboles de virilité et autres conneries, ce serait déjà un grand pas. Ne pas juger les autres, encore mieux. Je rappelle juste au passage que si nous mettons deux enfants de couleur et à la sensibilité différente il n’y a aucun malaise. C’est plus tard, lorsqu’on les aura souillés de toutes nos belles valeurs et croyances qu’ils changeront d’attitude et de comportement.

Et puisque nous sommes à l’heure des réseaux sociaux, cesser de se comporter en lâche et déverser sa haine en se cachant derrière un pseudo serait déjà un grand pas. Au contraire d’une loi nous protégeant, je pense que les réseaux ont plutôt exacerbé certaines haines. En tous les cas, les gens les déversent sans complexe.

Alors qu’en pensez-vous ? Croyez-vous qu’en obligeant les gens à être gay-friendly ils le seront ou cela peut avoir l’effet contraire ?

Publié par tomhuxleyauteur

Enfant, j'imaginais déjà des histoires pleines de personnages hauts en couleurs, que je racontais à tous ceux qui croisaient ma route. Depuis lors, j'ai fait évoluer mes récits, les rendant plus complexes, et les partageant ainsi avec un public plus large. En tant que narrateur, je tire profit de mon imagination et mon sens créatif pour raconter des histoires captivantes et divertissantes. C'est tout naturellement que je me suis porté vers l'érotisme et la sensualité. Sans tomber dans la vulgarité je préfère la poésie plutôt que d'être trop explicite. Même si de nombreuses scènes torrides vous feront à n'en pas douter, avoir des sueurs. Je décris les désirs sexuels comme des personnages à part entière et je les laisse évoluer au gré des situations.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :